J’ai travesti la 960.gs

En fait je n’ai pas vraiment travesti la grille 960.gs, je l’ai plutôt déshabillée. Mais peu importe le terme utilisé, ça ne veut rien dire si ce n’est que j’ai effectivement modifié la grille de base 960.gs que nous propose Nathan Smith depuis des mois.

La fameuse grille de 960 pixels de large est un outil (et doit le rester) mais il n’en demeure pas moins que la grille de base disponible en téléchargement ne me convient pas. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il y a toute une série de calques inutiles : le groupe « Layer 1 » d’une part et l’ensemble des calques de superposition verrouillés.

J’utilise régulièrement la fonction « afficher/masquer les autres calques » et ceci fait qu’à chaque fois le groupe de calques rosâtres n’est plus masqué (s’il se trouve au-dessus). D’aucuns diront qu’il suffit de le mettre en-dessous ou trouveront encore d’autres astuces… Mais moi je ne l’utilise jamais.

960.gs is a cool tool. It should stay like this. Don’t let your creativity be refrained by the tool. Period.

Comme j’ai remarqué qu’à chaque fois que j’ouvre une 960.gs je supprime ces fameux calques, j’en ai stocké une version sans. En fin de compte, si jamais ça peut vous servir vous pouvez donc trouver ces .PSD ici.

Télécharger

6e06d0d872e5d8c98abf77248ebfd24aUUUUUUUUUUUUUUUUUUU